Don't miss

ZOUGOULA, OCANSEY, ASSALE…C’est Du Costaud!

LIGUE DES CHAMPIONS (16e DE FINALE) / SEWE-AL HILAL DU SOUDAN (4-1)

 

Le Séwé Sports de San Pedro a réussi une bonne opération, samedi,  au stade Robert Champroux à Abidjan-Marcory face à  Al Hilal du Soudan laminé (4-1) en match comptant pour les 16ème de finale aller de la Ligue des Champions 2013.

Ils avaient  promis ne pas décevoir. Et ils  ont tenu parole. Ce samedi 16 mars 2013, les joueurs du Séwé Sport de San Pedro  ont réussi de la plus belle des manières la manche aller des 16ème de finale de la Ligue des champions d’Afrique. Les champions ivoiriens  ont  assuré face aux Soudanais d’Al Hilal de Khartoum. Ils ont inscrit 4 buts et en ont encaissé un seul. Une belle performance à mettre au compte de la grosse batterie que constitue le  trio  magique d’attaque composé de Zougoula Kevin, Ocansey Mandela et Assalé Roger Claver.

Les  « Séwéké » sont, en tout cas,  bien entrés dans cette rencontre. Dès la 12ème mn,  Assalé Roger Claver  (l’une des deux flèches de l’attaque avec Ocansey),  met le feu dans le camp adverse. Mais, son ballon mal appuyé, ne peut franchir la ligne de buts. Ce n’est que partie remise. Puisque 4 mn plus tard (16ème mn), il revient à la charge. Il est royalement servi par Kako Rostan au point de penalty. Sans se poser de question, il trompe aisément le gardien Gama Amad. (1-0).  Menés et  dominés, les Soudanais tiennent quand même bon jusqu’à la pause.

Au retour des vestiaires, les poulains du coach adjoint, Koffi Firmin, (il assure l’intérim de Toto Nobile) continuent sur leur lancée. Ils  corsent l’addition à la 51ème mn par  Ocansey Mandela. Cet  ailier de poche prend à contre-pieds le gardien adverse d’un tir à ras-de-terre à l’entrée de la surface de réparation sur le flanc droit de l’attaque ivoirienne. (2-0).

A la 55ème mn, Zougoula Kevin qui a fait son entrée à la 42ème mn  a la possibilité d’alourdir le score. Mais, il rate un  penalty. Fort de sa force de frappe, l’attaquant vedette du Séwé se remet en confiance en inscrivant le 3ème but après avoir pris à défaut le Burkinabé Sankara Robert (ancien sociétaire de l’Asec et du Denguélé d’Odienné).  3-0

Les poulains  de Diego Garzito qui jouent avec une aisance technique et une occupation rationnelle du terrain ont du mal à se frayer du chemin. Ils vont, tout de même,  réduire le score (3 à 1) par le Malien Mohamed Traoré (74ème mn). Mais, à 9 mn de la fin du match, Ocansey Mandela va offrir un chef-d’œuvre au nombreux public. Après un « une-deux » avec Assalé, il marque le 4ème but d’une frappe enveloppée.  Du grand art !

A 4-1, les protégés du Président Eugène Diomandé (absent toujours du pays pour raisons professionnelles)  peuvent espérer effectuer le voyage  d’Onduram avec sérénité. Même s’ils sont conscients  que rien n’est encore joué.

Jean-Claude Djakus